Commune de Rai

Commune de Rai

Département de l'Orne - Normandie

Baptême gymnase « Raymond Buisson »

Samedi 30 Janvier une sympathique cérémonie pleine de chaleur et d’émotion s’est déroulée à RAI. En effet, la municipalité a souhaité rendre hommage tout d’abord à un enfant de la commune en donnant son nom au gymnase : gymnase « Raymond Buisson » puis à l’abbé Pierre Lemoine en nommant la salle de musculation : salle « Pierre Lemoine »

Monsieur Michel Marot, Maire a longuement retracé la carrière de Raymond Buisson et la vie de Pierre Lemoine .En voici quelques extraits :

Mesdames, Messieurs, chers amis,

Merci d'être venus si nombreux pour rendre hommage à deux figures Railoises :Raymond Buisson et Pierre Lemoine.

Raymond est entré aux services techniques municipaux le 17 Octobre 1977.Très investi dans son travail, serviable et apprécié de tous, il occupa différents postes. Il fut notre fontainier et assura le suivi du service des eaux pendant de longues années. Le territoire de la commune n'avait plus de secrets pour lui et il fut d'une aide précieuse pour les services administratifs lors de la recherche d'adresses ou de noms d'habitants....

Raymond assura aussi remarquablement l'entretien et le suivi du cimetière jusqu'à sa retraite. En faisant mes recherches, j'ai découvert qu'il avait occupé le poste de régisseur du terrain de camping municipal lorsque celui-ci fonctionnait...

Sportif dès son plus jeune âge, il a été de ces personnes qui ont marqué l'histoire de notre club, la Vedette de Boisthorel, d’abord comme joueur, puis en entraînant les jeunes à l'école de foot. Il était adoré des enfants, savait se faire écouter et respecter...et n'hésitait pas à prendre son tracteur pour faire l'entretien du terrain !

Mais le poste le plus marquant fut celui de gardien du gymnase : il accueillait les sportifs comme chez lui ; d'une grande gentillesse, toujours disponible, il rendait de multiples services aux associations. Il a su développer une ambiance conviviale dans l'ordre et le respect de chacun. Le bâtiment était parfaitement entretenu, le matériel toujours prêt...il lui arrivait même de remplacer un joueur manquant lors de l'entraînement!!!!

Raymond avait la "main verte"... nous nous souvenons tous de ces plantes dans le hall d'accueil... et particulièrement de cet immense géranium provenant d'une bouture récupérée chez Yvette Lebaudy à Courdemanche!

Après son départ à la retraite le 1er Février 2006, Raymond continua à rendre service aux uns et aux autres...Qui ne l'a pas vu sillonner la commune dans sa petite Clio bleue ?

Nous avons tous des bons souvenirs de lui...En 1978 il a fait partie des bénévoles qui ont participé aux travaux de l'église ; il apportait sa bonne humeur !

Pour remplacer son beau-père accidenté, il s'était improvisé laboureur et j'avais fait le semis : plus tard, il s'est félicité de notre réussite à faire pousser du blé !!! Raymond était aussi chasseur mais la dernière année ses douleurs au genou l'obligèrent à laisser le fusil au ratelier... cela ne l'empêcha pas le jour de l'ouverture d'apporter le casse-croute à ses amis pour la pause aux Noées Harel et de commenter le lièvre "loupé"!!!

C'était tout ça notre gars Raymond ...l'ami de tous les Railois...

Et maintenant, avec beaucoup d'émotion, je vous dis "bienvenue au gymnase Raymond Buisson"

Autre figure Railoise, l’abbé Pierre Lemoine nous a quittés le 31 Juillet.

Figure atypique, il a marqué notre commune de son empreinte. Pierre Lemoine, notre abbé Pierre, était un homme de convictions, toujours proche des plus démunis, des plus faibles...Dès son arrivée, en 1958 il met en place l'organisation du repas des "aînés" avec l'aide de ses jeunes comme il les appelait. Cela a duré pendant 50 ans avant que la municipalité ne prenne la relève.

Il fut avec Pierre Sévin le créateur de L'Amicale Laïque, association dont il fut pendant de très longues années le trésorier. Il a défendu avec ses collègues, l’esprit de l'Amicale, la mutualisation des sections, qui permet toujours d'offrir au plus grand nombre des activités à des tarifs accessibles.

Il suivait de près la vie de la commune et nous échangions sur les actions menées par la municipalité. Homme direct, il disait tout de suite ce qu'il pensait et même si nous n'étions pas d'accord sur tout, son intervention portait quelquefois à réflexion !....

Passionné par la vie locale, il a collectionné tous les articles de presse parus sur RAI depuis des années. Ces archives font partie de sa grande bibliothèque qui vient d'être donnée à la commune .

C'est avec Bernard Geffroy que nous est venue l'idée de donner son nom à la salle de "Musculation-Haltérophilie". Il affectionnait particulièrement cette section avec « ses jeunes » qui ont porté le nom de la commune au niveau national et international.

Pierre Lemoine ayant fait don de son corps à la science, et n'ayant pas de sépulture au cimetière, le Conseil Municipal a décidé d'apposer en sa mémoire une plaque dans l'église et une autre sur le calvaire du cimetière.

La cérémonie s'est poursuivie avec les parents et amis rassemblés autour d'Annie et de Sébastien...

Qui pourrait mieux que son fils parler de lui ? Nous allons lui laisser la parole….

Mesdames et Messieurs,

Nous sommes tous réunis aujourd’hui dans l’enceinte du gymnase afin de rendre hommage à 2 personnes qui ont marqué de leur investissement la vie locale depuis maintenant de nombreuses années.

Chacun d’eux avait trouvé sa voie…pour l’un ce fut la vie religieuse : l’abbé Lemoine.

Quand à Raymond ou plutôt devrais-je dire « papa » , ce fut un attachement à sa commune de Rai, où il aura donné beaucoup de son temps ,de sa vie ,des fois même au sacrifice de moments précieux qu’il aurait pu passer auprès de sa famille…

Mais quel est donc cet attachement ? si ce n’est une vocation à vouloir aider son prochain, être au service des administrés, de son maire, de ses élus …..Je pense savoir maintenant d’où me vient cette vocation pour le service public….

Mais, comme s’il n’en n’avait pas assez, il décida d’intégrer le club de la Vedette de Boisthorel où il avait été lui-même joueur en compagnie de ses frères Guy et Michel et de ses nombreux amis. Puis voilà qu’il se mit à entraîner une multitude de jeunes enfants …dont moi ! Son propre fils ! et plein d’autres, qu’il aimait à appeler « ses gamins ».

Aujourd’hui, je suis prêt à parier que beaucoup d’entre eux ont retenu de Raymond les moments de joie et de bonheur passés à ses côtés, mais au-delà de ça je pense qu’ils ont surtout retenu certaines valeurs qui étaient les siennes.

Mais j’aurai tellement de choses à dire sur lui…je préfère m’arrêter maintenant avant que l’émotion ne soit plus forte que moi !

Au final, ce que l’on remarque en commun entre l’abbé Lemoine et papa, c’est l’attachement, l’investissement, l’amour pour les autres. Ces facteurs démontrent ce que doivent être les valeurs au sein des associations comme l’Amicale Laïque ou bien la Vedette de Boisthorel et bien d’autres encore….C’est à dire un groupe uni qui doit avancer ensemble. J’espère juste que ces mots vous guideront dans l’accomplissement de vos vies.

Alors ,oui je suis fier …Annie, ma mère, Christelle sa belle-fille, Andréa et Elisa, ses petites filles et toute la famille, nous sommes tous fiers que vous Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs les élus, ayez décidé de rendre hommage à mon père pour tout ce qu’il a pu faire sur notre commune, pour tout ce temps qu’il a donné à la collectivité, au club et dans ce gymnase.

Que celui-ci s’appelle « gymnase Raymond Buisson » est pour nous un immense honneur.

Au nom de la famille Buisson, je tiens à vous remercier tous ici présents d’être venus pour Raymond et l’abbé Lemoine et particulièrement Monsieur le Maire ainsi que la municipalité qui ont souhaité rendre hommage à papa de cette façon…..encore merci.

Baptême gymnase « Raymond Buisson »
Baptême gymnase « Raymond Buisson »
Baptême gymnase « Raymond Buisson »
Baptême gymnase « Raymond Buisson »
Baptême gymnase « Raymond Buisson »
Baptême gymnase « Raymond Buisson »
Baptême gymnase « Raymond Buisson »
Baptême gymnase « Raymond Buisson »
Raymond et Michel (Juillet 1979) lors des travaux de l'église

Raymond et Michel (Juillet 1979) lors des travaux de l'église

Partager cet article

Commenter cet article